Histoire Fanta : elle doit son origine à l’Allemagne nazie

Comment la fameuse boisson orange a pris vie en Allemagne en temps de guerre ? Fanta

Comment la fameuse boisson orange a pris vie en Allemagne en temps de guerre ?

Fanta est une boisson gazeuse populaire dans le monde mais saviez-vous qu’elle doit son origine à l’Allemagne nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale ?

FANTA est l’une des boissons gazeuses les plus populaires au Royaume-Uni et elle est consommée par des millions de personnes dans le monde entier. Mais cette boisson pétillante à l’orange, qui a récemment fêté ses 75 ans, a un passé sombre que peu de ses fans connaissent.

En effet, le soda fruité a été inventé dans l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

La bouteille de Fanta – voici à quoi elle ressemblait au début de son lancement

La légende derrière l’invention raconte que Hitler voulait une boisson faite à partir des meilleures oranges de son allié fasciste italien, afin de désaltérer ses troupes.

Mais en réalité la boisson a été inventée pour une raison beaucoup plus factuelle – parce que les Allemands ne pouvaient pas avoir du Coca-Cola.

Les usines de fabrication de Soda en temps de guerre

Avant la guerre, Coca cola avait gagné en popularité et l’entreprise a donc construit de nouvelles usines en Europe pour faire face à la demande. La marque a même sponsorisé les Jeux Olympiques allemands de 1936 – un bon coup de propagande pour Hitler.

Mais quand la guerre a éclaté, les alliés ont mis des embargos sur les marchandises vendues à l’Allemagne nazie. Les ingrédients pour faire du Coca-Cola n’étaient plus disponibles. Max Keith, le patron de la société Coca Cola en Allemagne, a décidé de proposer une alternative : utiliser les ingrédients locaux, des morceaux de fruits divers, principalement des pommes, provenant des usines de pressage de fruits.

Le nom Fanta vient du mot allemand Fantastisch, signifiant fantastique. Les patrons américains pensaient que la boisson avait besoin d’un nom remarquable pour la vendre.

Les oranges et les citrons ont été ajoutés aux boissons qu’après 1955, lorsque l’agrume Fanta a gagné l’Europe, atteignant le sommet de sa popularité dans les années 1970.

L’ajout d’Oranges aux boissons gazeuses se font après 1955.

Il y a deux ans, Coca-Cola a eu des ennuis en publiant une publicité allemande célébrant “Good Old Times” dans laquelle on raconte comment Fanta a été inventée – mais en omettant de mentionner la guerre ou la connexion nazie.

La société a publié une déclaration qui précisait que “Fanta a été inventée en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale mais la marque qui fête ses 75 ans n’avait aucune association avec Hitler ou le parti nazi.”

On peut effectivement se demander si le créateur de la boisson Fanta, Max keith, a été collaborateur du régime nazi. Pour l’historien Jesus Hernandez, cela est peu probable. Keith a aidé des travailleurs allemands menacés par la Gestapo. A la fin de la Seconde guerre mondiale, les alliés détruisent les 43 usines de Fanta d’Allemagne. Le Coca-Cola est finalement réintroduit dans une Allemagne en ruine et les ingrédients du Fanta sont modifiés. A la fin des années 60, Coca-cola rachète Fanta et commence à exporter la boisson aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la marque de boisson gazeuse comprend 100 saveurs à travers le monde.

 

Retrouvez ici nos meilleurs sodas étrangers ici : 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.